Déconfinement en folie – le point sur mes publications 2020

Est-ce l’effet du déconfinement ou du bourgeonnement exubérant du Printemps ? D’un seul coup, voilà qu’après une série de refus (ou disons de non-sélections), je me retrouve avec non pas une, non pas deux, pas trois, ni quatre, mais cinq publications pour 2020 !

Alors là, comme un navigateur au milieu de l’océan, il faut que je fasse le point, sinon je suis perdu.

Voici donc la situation, au 15 mai 2020 :

  1. « L’expérience utilisateur » vient de paraître dans l’anthologie Journalistes du futur et d’ailleurs, chez Arkuiris, dirigée par Yann Quero et illustrée par Caza.
    Ma nouvelle y raconte l’histoire d’une journaliste à la retraite, confrontée au traitement de l’information sous toutes ses formes dans un monde où tout est information. Elle n’est pas sortie de l’auberge, la pauvre…
  2. « Un goût si délicat » est au sommaire de l’anthologie Aventures sidérantes, en précommande chez Flatland – Le Novelliste, et qui sera en vente à partir du premier juin.
    La parution de cette « antho-pulp », initialement prévue chez Ad Astra, avait été suspendue suite à la mort prématurée (à 46 ans) de l’anthologiste, Martin Lessard.
    Fidèle je l’espère à l’esprit « pulp », mon récit est, comme l’indique son titre, d’un goût raffiné et délicat… Ou presque.
  3. « La guerre des salamandres contre les robots », dans l’anthologie Dimension Merveilleux Scientifique 6, chez Rivière Blanche.
    Dirigée par Jean-Guillaume Lanuque, la série des Dimension Merveilleux Scientifique atteint la demi-douzaine de tomes, toujours en rendant hommage aux écrivains de la SF d’avant la SF.
    Comme le suggère son titre, ma nouvelle fait référence à l’immense Karel Čapek et à deux de ses œuvres, La guerre des salamandres et RUR – Rossum’s Universal Robots. En essayant de respecter l’esprit satirique du maître.
  4. « Superfranky » paraîtra dans le numéro 67 bis de Galaxies, prévu pour septembre 2020 et consacré, en complément du 67, à Frankenstein et à Mary Shelley.
    Mon récit s’appréciera mieux après avoir lu le roman de Mary Shelley (mais ce n’est pas obligé non plus), et de préférence en sirotant un Bloody Mary avec des glaçons fondant…
  5. « Blague à part », auréolée de son « Premier accessit ex-aequo » dans le cadre du Prix Alain le Bussy 2020, sera au sommaire du prochain numéro de Géante Rouge, la grande petite sœur de Galaxies.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s